ESPERIENZA PEPE

La Caserne Guglielmo Pepe fut construite entre 1591 et 1595, sur l’île du Lido, dans la lagune vénitienne pour abriter les défenseurs de la Sérénissime. Les activités militaires y ont cessé en 1999 et le site est depuis désaffecté.
En 2016, l’association Biennale Urbana a commencé à réactiver le bâtiment pour de courtes périodes avec le projet “Urban Intervention Camp”. Des activités culturelles et des workshop ont été organisé avec des partenaires de la lagune ou d’ailleurs.

Cette année, grâce à une convention d’occupation temporaire d’un an accordée par l’Agenzia del Demanio, Biennale Urbana a invité Lieux infinis pour concevoir et construire ensemble les conditions d’une expérience culturelle unique et organiser des résidences trans-disciplinaire.

Pendant pratique, concret et local des expérimentations exposées au Pavillon français, le projet Esperienza Pepe est un acte de recherche-action porté par une volonté collective.
Cette collaboration d’acteurs italiens et français permet d’ouvrir la cour magistrale aux initiatives locales et internationales.

Retrouvez tous les événements à venir à Esperienza Pepe

du 26 mai au 25 novembre 2018

Horaires d’ouverture au public :

Jeudi et Vendredi de 18h00 à 23h00
Samedi, Dimanche de 15h00 à 23h00

Retrouvez-nous sur Instagram et Facebook

Esperienza Pepe propose plusieurs types de participations qui vont des chantiers de construction à l’organisation ou à la participation à des événements. Pour vivre pleinement l’expérience, des équipements collectifs d’hébergement et d’accueil sont prévus pour les participants.

Accès

Vaporetto station « LIDO Sme » Lignes 1, 5.1, 5.2, 6

Puis Bus Ligne A jusqu’à la station« Chiesa Rava San Nicolo ».

À pied : Depuis la station « LIDO Sme » marcher une vingtaine de minutes le long des quais vers le Nord, tourner à droite devant l’église San Nicolo, l’entrée se trouve à 20 m à gauche de l’entrée de l’aéroport Nicelli.

Qui sommes nous ?

Biennale Urbana, collectif d’architectes vénitiens soucieux de réinterroger la Biennale de Venise par le prisme des lieux abandonnés de la ville et de favoriser un dialogue entre les habitants de la Lagune et les visiteurs internationaux.

L’association Lieux infinis a pour objet le développement de projets à vocation artistique, culturelle ou sociale ayant plus particulièrement trait à la recherche dans le domaine de l’architecture et de sa diffusion. Elle est portée par une volonté collective, fruit de la rencontre entre :

-les architectes d’Encore Heureux, commissaires de l’exposition Lieux infinis présentée au sein du Pavillon français de la 16e Biennale d’Architecture de Venise, qui interroge le sens de l’architecture à travers le récit de dix lieux d’innovation et d’expérimentation sociale en France.

Yes We Camp, association d’une cinquantaine de personnes, basée à Paris et à Marseille, qui explore les possibilités de construire et habiter les espaces partagés.

-Dix lieux d’innovation en France et présentés au sein de l’exposition Lieux infinis :

L’Hôtel Pasteur (Rennes) – Le Centquatre-Paris (Paris) – Le Tri Postal (Avignon) – Les Grands Voisins (Paris) – Le 6B (Saint Denis) – La Convention (Auch) – La Friche la Belle de Mai (Marseille) – Les Ateliers Médicis (Clichy sous-Bois Montfermeil) – La Ferme du Bonheur (Nanterre) – La Grande Halle (Colombelles).