«Les chantiers du Grand Paris Express sont déjà des lieux infinis!»

10-16 septembre – Pavillon français et Esperienza Pepe

Le Grand Paris Express, le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe, intègre un programme artistique et culturel innovant, fondé sur une attention particulière aux usages, habitants et territoires.
Cette programmation artistique et culturelle, mise en oeuvre depuis 2016 par la Société du Grand Paris et sous la direction artistique de José-Manuel Gonçalvès est abordée au prisme des Lieux infinis.
Architectes, designers, artistes, collectifs, acteurs et classes du Grand Paris s’interrogent sur les dimensions et potentialités d’usages, d’appropriation citoyenne, d’expérimentation sociale et culturelle, d’occupation temporaire et de création artistique des futures gares du Grand Paris du temps des chantiers jusqu’à l’ouverture du nouveau métro.
Des « pratiques spontanées » artistiques, concept développé par le CENTQUATRE-PARIS, investissent le Pavillon français et la cour d’Esperienza Pepe comme nouveaux terrains de jeu vénitiens.

Avec : Susanna Fritscher et Cyril Trétout pour la gare de Saint-Maur Créteil, Duy Anh Nhan Duc et Chartier Dalix pour la gare de La Courneuve Six-Routes, les collectifs Parenthèse et Ne Rougissez Pas !, l’artiste Jan Vormann, l’association de danse Wynkl, les Classes du Grand Paris Express…

Un projet du Fonds de dotation du Grand Paris Express, sous la direction artistique de José-Manuel Gonçalvès accompagné par l’agence Eva Albarran & Co, l’établissement public Le CENTQUATRE-PARIS et la société Manifesto.